L’ivresse des rimes

Auteur : Laurent Bourdelas

L'ivresse des rimes

Dans cet essai très agréable à lire, l’auteur étudie les rapports entre certains poètes français du XIXe siècle et du début du xxe et le vin ou l’alcool, soit qu’ils en consomment (ce qui est pratiquement toujours le cas) avec plus ou moins de retenue, soit qu’ils s’en inspirent dans certains de leurs textes – que le breuvage soit réel ou métaphorique –, soit même qu’ils en produisent, comme les poètes vignerons Lamartine et Vigny.
Au fil de pages fourmillant d’anecdotes, on découvre des portraits d’auteurs majeurs ou moins connus, le verre à la main : les romantiques (Musset, Gautier, Hugo, Lamartine, Vigny…), les poètes maudits (Nerval, Baudelaire, Villiers de l’Isle-Adam, Mallarmé, Corbière, Lautréamont, Rimbaud…), des personnalités atypiques comme Gaston Couté, Jules Laforgue ou Francis Jammes, et pour finir ceux des « nouveaux temps » issus de la Première Guerre mondiale : Apollinaire ou Cendrars.
Le livre est aussi l’occasion de brosser un tableau de Paris, capitale culturelle, littéraire et poétique, à travers ses estaminets et ses cabarets, comme le célèbre Chat noir.

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Stock

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Lettre à George Sand

25 juillet 1833,

Mon cher George,

J’ai quelque chose de bête et de ridicule à vous dire. Je vous l’écris sottement, au lieu de vous l’avoir dit, je ne sais pourquoi, en rentrant de cette promenade. J’en serai désolé ce soir. Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu’ici. Vous me mettrez à la porte et vous croirez que je mens. Je suis amoureux de vous, je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous.

Alfred de Musset, 1810-1857, Lettre à George Sand.