LD

Contact

Les découvreurs
26 rue Flahaut

62200

Boulogne Sur Mer

<i>Moi aussi</i>

1er septembre 2015

Moi aussi

Anatomie
Toi aussi tu peux cogner le secret avec ta tête
je passe une épaule
Donc je peux
ou je plie une jambe
Comme avant
Tout cela pour sortir un sourire

et de l'hiver assez !

1er mars 2015

et de l’hiver assez !

Peintures d’Hélène Durdilly
"Là rire intact et courbure idéale du monde.
Sans effroi sans effort la terre continue.
L’herbe est sûre. On n’a plus à trembler.
Tout a perdu son goût amer. "

mouvements /mn

1er janvier 2015

mouvements /mn

Oxygène de la poésie
C’est ainsi. Dans le contexte d’écrasements insidieux qui est aujourd’hui le nôtre, empuanti par les miasmes qui s’élèvent chaque jour davantage de la décomposition culturelle et politique de nos sociétés, toute oeuvre authentiquement créatrice - ne parlerait-elle que d’amour, de nature, ou de vie ordinaire - ne peut être considérée autrement que comme la manifestation - à plus où moins 22 mouvements par minute - d’une insurrection singulière, issue qu’elle est, sinon d’un appel (…)

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.