La Banlieue des choses

Auteur : Patrice Delbourg

La Banlieue des choses

Séraphin n’est pas à son mieux. Il survit d’opportunités, s’habille au décrochez-moi-ça, loge à la bonne franquette. Oui, Séraphin Considérant a connu des jours meilleurs. La vue se trouble comme le fond d’une bouteille, le cœur fait du yo-yo. Certains matins, il joue au vivant par inadvertance. Sa misanthropie va bon train, sa frivolité oiseuse aussi. Divorcé d’avec le monde contemporain, son emploi du temps ressemble à un faire-part. Séraphin a mal à sa vie. « Malamavie », ressasse-il de rade en estanco. Il consent, il glisse, il dérape. Vaque à sa rouspétance congénitale, désemparé. Certes, la poésie lui tient parfois la main, mais il a déjà perdu la bataille des lendemains. Par forfait.

Paru le 1er juin 2022

Éditeur : Le Castor Astral

Poème
de l’instant

Fleur de peau

Je n’ai jamais passé la mer
Pour quitter mon pays
Je n’ai jamais risqué ma vie
Je n’ai jamais frôlé la mort
Au hasard de la folie
Jamais voulu l’oubli
Je n’ai jamais serré la main
menottée de la loi
Jamais perdu, brisé ma voix
Et pourtant chaque jour
Je sens monter la plainte sans joie
Oh mais tais-toi

Jeanne Cherhal, « Fleur de peau » , L’An 40 , Éditions Tibia, 2019.