La Bartavelle

Contact

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

1er juin 2015

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

Silence en surface
(et brouhaha)
au fond l’épave-vie
faiblement résonne
de quelques paroles
premières
Descendre le sonar
poétique
tenter de
noter

De l'autre côté de Marie Overland

1er septembre 2013

De l’autre côté de Marie Overland

"main dans un songe il se recueille
et de sa main
libre
il cueille le vent
mon enfant"

Poèmes. Regard d'Eurydice

1er juin 2005

Poèmes. Regard d’Eurydice

"Orphée s’est retourné
et derrière Eurydice
toute l’ombre est montée vers lui,
trouvera-t-il le sens,
le signe de la nuit ?"

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

1er septembre 2004

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

avec un hors-texte de Chan Ky Yut
"A ta rencontre
vient le poisson
harpe de l’ombre
interceptée par le silence des prophéties"

Nouvelles pour l'an 2000

1er janvier 2002

Nouvelles pour l’an 2000

de Guido Zavanone
édition bilingue
Traduction de Monique Baccelli
Collection "modernités"

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Is it for now or for always
The world hangs on a stalk ?
Is it a trick or a trysting-place,
The woods we have found to walk ?

Is it a mirage or a miracle,
Your lips that lift at mine :
And the suns like juggler’s juggling-balls,
Are they a sham or a sign ?

Shine out, my sudden angel,
Break fear with breast and brow,
I take you now and for always,
For always is always now.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.