La Bartavelle

Contact

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

1er juin 2015

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

Silence en surface
(et brouhaha)
au fond l’épave-vie
faiblement résonne
de quelques paroles
premières
Descendre le sonar
poétique
tenter de
noter

De l'autre côté de Marie Overland

1er septembre 2013

De l’autre côté de Marie Overland

"main dans un songe il se recueille
et de sa main
libre
il cueille le vent
mon enfant"

Poèmes. Regard d'Eurydice

1er juin 2005

Poèmes. Regard d’Eurydice

"Orphée s’est retourné
et derrière Eurydice
toute l’ombre est montée vers lui,
trouvera-t-il le sens,
le signe de la nuit ?"

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

1er septembre 2004

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

avec un hors-texte de Chan Ky Yut
"A ta rencontre
vient le poisson
harpe de l’ombre
interceptée par le silence des prophéties"

Nouvelles pour l'an 2000

1er janvier 2002

Nouvelles pour l’an 2000

de Guido Zavanone
édition bilingue
Traduction de Monique Baccelli
Collection "modernités"

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.