La Bartavelle

Contact

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

1er juin 2015

Silenciaire de Bernard Picavet, précédé de Rumeurs et Ultime Rendez-vous

Silence en surface
(et brouhaha)
au fond l’épave-vie
faiblement résonne
de quelques paroles
premières
Descendre le sonar
poétique
tenter de
noter

De l'autre côté de Marie Overland

1er septembre 2013

De l’autre côté de Marie Overland

"main dans un songe il se recueille
et de sa main
libre
il cueille le vent
mon enfant"

Poèmes. Regard d'Eurydice

1er juin 2005

Poèmes. Regard d’Eurydice

"Orphée s’est retourné
et derrière Eurydice
toute l’ombre est montée vers lui,
trouvera-t-il le sens,
le signe de la nuit ?"

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

1er septembre 2004

Adolescence du feu de Genviève Vidal-de Guillebon

avec un hors-texte de Chan Ky Yut
"A ta rencontre
vient le poisson
harpe de l’ombre
interceptée par le silence des prophéties"

Nouvelles pour l'an 2000

1er janvier 2002

Nouvelles pour l’an 2000

de Guido Zavanone
édition bilingue
Traduction de Monique Baccelli
Collection "modernités"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.