La Bibliothèque

Contact

Revue de la Biliothèque de Saint-Herblain
Médiathèque Hermeland

44817

Saint-Herblain

Le ciel dans l’eau Angkor

1er décembre 2005

Le ciel dans l’eau Angkor

Un pélerin singulier longe les rives du Mékong, croise un abbé du Grand siècle, des singes chapardeurs, et comme un enfant, glisse les éclats et la féerie des temples d’Angkor dans son sac de voyageur. A son retour de Bangkok, du Laos et du Cambodge, il éparpille ses trésors sur la page. Après L’Inde au pied nu, Pierre Lartigue poursuit sa quête de lumière et de mouvement.

Les nouvelles du pin parasol

1er septembre 2004

Les nouvelles du pin parasol

Ont participé à ce numéro des écrivains et des artistes :
Rosica lazeska, Michal làznôvsky, Tony Ross, Daniel Casanova
Adolf Born, François Boddaert, Anne Gorouben, Isabelle jarry, Daniel Maja, Jean-louis Bailly, William Wilson, Tanguy Viel, Maurice Maillard, Jean-Luc Annaix, Olivier Matouk, Éric Pessan, Nicolas de Crécy, Bruno Grégoire, Patricia Cartereau, Gérard Ansaloni, Stefano Ricci, Olivier Bonnardot, François Supiot, Jean-Pierre Siméon, Cristian Aurel Opris, Jean-Claude Pirotte, Henri (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.