La Crypte

Contact

Crypte de hagetmau
avenue Corisande

40700

Hagetmau

Le Mal des aquariums

15 décembre 2019

Le Mal des aquariums

Aquariums’ Disease
Extrait :
Comme cela s’efface et se répète
Dans l’aquarium vide,
Surgissent des rochers
Une aisance
Terrestre sentiment géologique ?

éclair éclat erre

15 décembre 2019

éclair éclat erre

Extrait :
du bout des lèvres
nous répliquons
nous nous appliquons
à brouiller nous le vertige
par un vertige encore plus grand

les maisons du détour

15 décembre 2019

les maisons du détour

Extrait :
Va chercher la terre de tes souillures
et sur une montagne de fumier
bâtis une cabane en planches
où tu méditeras, où tu méditeras toutes tes fautes et te repentiras profondément.
C’est là ta véritable maison.

Origine Horizon

15 décembre 2019

Origine Horizon

Extrait :
Pour prendre visage. Je voulais m’approcher de la fenêtre. De l’envol du ciel pâle. Comme les souvenirs. Je ne sais m’effacer. Ni revivre. Je demeure un pays de changement d’heures. Lentement enfoui. Qui regarde briller et mourir les verreries de l’été. Mourir le corps distancié du désir. Les illusions qui mutilent. Mon ciel est celui des yeux fermés. Qui fixent la musique. La clarté des questions. La passion d’être improductif. C’est le rien qui décrète. Où étoile le sentiment de la vie. Et (…)

vers cela qui n'est pas

15 décembre 2019

vers cela qui n’est pas

Extrait :
chaque pas nous signifie
et nous fait disparaître
dans la poussière
que l’on soulève
allons-nous vraiment
où nous portent nos pas ?

comptine pour un au-delà

15 décembre 2019

comptine pour un au-delà

Poète dont une grande partie de l’oeuvre reste encore à découvrir, Pierre Auban a publié de son vivant une dizaine d’ouvrages.
Comptine pour un au-delà est son 4e publié par La Crypte.

Heimat

1er juin 2019

Heimat

Trajectoire d'une rayure

1er juin 2019

Trajectoire d’une rayure

Quelle forêt y a-t-il au bout de soi-même ?

Corps silencieux

1er juin 2019

Corps silencieux

un temps pareil

1er juin 2019

un temps pareil

Hypergéographique j’interpelle les terres
et j’active les bonds et les sauts dans les mondes
fais croître les déserts
grandis les océans
et plante les forêts
qui séparent et éloignent
qui plongent et qui respirent.
Hypergéographique il y a derrière moi un monde qui recule
et reculant m’embrasse
et c’est dedans ce monde qu’enragent les étoiles
et que se font les nuits
que croissent les volcans
que jonglent les planètes et passent les comètes (…)

Poème
de l’instant

René Guy Cadou

Poésie la vie entière

Mon printemps est dans l’air du large, dans l’écume
Blanche ainsi qu’un enfant qui n’a pas su grandir

René Guy Cadou, Poésie la vie entière, Œuvres poétiques complètes, Éditions Seghers, 1991.