La Crypte

La Crypte est une maison d’édition créée en 1984. Soutenue par la ville de Hagetmau et le conseil départemental des Landes, elle a pour but de publier et de faire lire de la poésie contemporaine.

FAIRE LIRE

À ce jour, elle propose 4 collections :

Jean Lalaude  : les premiers textes de jeunes auteurs dont le lauréat du Prix de La Crypte, qui consacre chaque année un poète de moins de trente ans, jamais publié à compte d’éditeur.
(le pays qui grandit) : une collection destinée à des poètes d’expression française.
moins les murs : une collection bilingue, poèmes à deux voix, dont l’une emprunte le français.
La bonne compagnie : un dialogue poétique entre un auteur et une œuvre, un thème ou un registre qui le touche ou l’interroge.

FAIRE VIVRE

Désireuse de favoriser la lecture et de faire vivre la poésie dans tous les lieux (chez l’habitant ou ailleurs !) et pour tous les publics, elle se veut aussi le partenaire privilégié de tous les acteurs culturels, associatifs et éducatifs du département et de la région : bibliothèques, médiathèques, librairies, écoles, collèges, lycées, etc.

Dans cet objectif, elle organise :

des rencontres d’auteurs,
des lectures, des récitals ou des spectacles,
des ateliers d’écriture,
Moins les murs, un festival de la parole.
Pour tout contact, merci d’écrire à : lacrypte40@orange.fr

DANS UN LIEU PRIVILÉGIÉ : LA CRYPTE ROMANE

Soutenues par la ville de Hagetmau et liées par des liens historiques et amicaux à l’Amicale laïque de Hagetmau, dont elles sont une émanation, les éditions de La Crypte grâce à ces partenariat bénéficient d’un lieu unique pour accueillir les événements poétiques qu’elles veulent promouvoir. Récitals, lectures, concerts, expositions ou théâtre : tous, depuis trois décennies, trouvent dans la crypte de Saint-Girons le cadre prestigieux propice à un moment rare et privilégié.

Contact

Crypte de hagetmauavenue Corisande

40700

Hagetmau

un temps pareil

1er juin 2019

un temps pareil

Hypergéographique j’interpelle les terres
et j’active les bonds et les sauts dans les mondes
fais croître les déserts
grandis les océans
et plante les forêts
qui séparent et éloignent
qui plongent et qui respirent.
Hypergéographique il y a derrière moi un monde qui recule
et reculant m’embrasse
et c’est dedans ce monde qu’enragent les étoiles
et que se font les nuits
que croissent les volcans
que jonglent les planètes et passent les comètes (…)

Cardinal des loups

31 décembre 2018

Cardinal des loups

Découvrez un extrait lu par l’éditeur en cliquant ici

Domanial

31 décembre 2018

Domanial

Découvrez un extrait lu par l’éditeur en cliquant ici

Nous, nuit

26 avril 2018

Nous, nuit

Kaïa

1er février 2017

Kaïa

Mon prénom est une île solitaire.
Avec cette petite
fleur blanche nichée dans ma longue chevelure noire.
Mes pieds nus dans le sable humide.
Un rêve immuable.
L’océan l’homme de ma vie.
De l’eau jusqu’à la nuque.
Et bientôt je ne suis plus qu’une ombre perdue dans l’écume du
crépuscule

Une vie pour Camille de Gabriel de Richaud

1er mai 2016

Une vie pour Camille de Gabriel de Richaud

Vraiment
Je ne sais pas comment te délier des étoiles
Te défaire des saisons
– sans toi –
Des racines impossibles où tu t’es pris les pieds
Les racines de l’envers du monde
C’est comment Mon garçon Un arbre à l’envers
Apprends-moi
Je me fous de savoir si les feuilles tombent ou s’envolent
Je veux bien m’effondrer
Moi
M’effondrer vers le ciel
Sans le silence insupportable qui claque dans ma poitrine entre chaque (…)

Lisianthus de Sylvie Marot

1er octobre 2015

Lisianthus de Sylvie Marot

Lâche, sa jupe. Amincies, ses hanches. Noire, sa jupe. Blanches, ses hanches. Japonaise, sa jupe. Muettes, ses hanches. Mate, sa jupe. Amantes, ses hanches. Austère, sa jupe. Adultères, ses hanches. Plissée, sa jupe caresse ses hanches, ses cuisses et ses mollets à chaque pas. Plats, les plis de sa jupe. Pleines, ses hanches. Amples, son bassin et ses seins. Talaire, sa jupe. Lâchés, ses cheveux qui tombent presque sur ses hanches. Tombée, sa jupe. Nues, ses (…)

Attractions terrestres de François Graveline

1er juin 2014

Attractions terrestres de François Graveline

Comme toi le soleil avance
Il monte à mi-ciel
te fait face
te force à baisser la tête
à regarder par terre
où tu es où tu restes
à voir tes pieds s’enfoncer
tes jambes manquer d’aplomb
ton corps peiner
et chercher passage
seul
sur le sable

Sorgue de Maël Guesdon

1er juin 2014

Sorgue de Maël Guesdon

Prix de la crypte Jean Lalaude 2013
il n’y avait pas vraiment
de couleurs frappantes
près de là
c’était un bonheur de savoir
que trouve musique il y avait
où j’habite tu sais
où je flirte et fléchis

Au pied de mon arbre, de Christian Marsan

1er mars 2013

Au pied de mon arbre, de Christian Marsan

Quand l’encre et la sève se mêlent, quel doux breuvage !
Cet élixir enivrant nous transporte au coeur de la forêt landaise. On se retrouve assis sur une souche bienveillante : l’essence du pin taquine nos narines, le vent soupire et s’engouffre dans nos mèches folles, l’arbre gigantesque offre son sang et l’homme, reconnaissant, s’incline.
Mais quel est donc le secret de Christian et Frédéric, ces deux poètes des bois, alchimistes et généreux ?
Dominique (…)

Poème
de l’instant

Nous verrons

Le bonheur est en espérance,
On vit, en disant : Nous verrons.

François-Réné de Chateaubriand, 1768-1848, « Nous verrons », Poésies diverses.