La Différence

Contact

30 RUE RAMPONEAU

75020

Paris

<i>Écris la vie</i>

1er septembre 2005

Écris la vie

"Ce bout de route
devant moi
plus proche de la nuit
la vraie
la véridique
l’incontournable
Je ralentis le pas
Je fais semblant
d’admirer le paysage
Ruse de vivant"

Oeuvres complètes de Friedrich Hölderlin

1er septembre 2005

Oeuvres complètes de Friedrich Hölderlin

Texte établi par Michaël Knaupp, traduit de l’allemand par François Garrigue.
Traduire l’ensemble de l’œuvre poétique d’un poète comme Hölderlin relève de l’engagement d’une vie. Il faut saluer ici l’entreprise de François Garrigue qui s’est attelé à une tâche aussi difficile et n’a pas renoncé devant les obstacles de toute nature. Il nous offre la possibilité de lire en français, en regard du texte allemand de l’édition de Michaël Knaupp, un des sommets de la poésie de tous les temps. Ce que le lecteur trouvera (…)

Poésie 1944-2004 de Philippe Jones

1er juin 2005

Poésie 1944-2004 de Philippe Jones

« Philippe Jones est un des poètes belges les plus remarquables d’aujourd’hui : cet académicien (sous le sigle de Mallarmé notamment) navigue loin des eaux mortes de l’académisme. Son écriture, économe et surveillée, est d’une originalité on ne peut plus moderne dans la frappe et la tension du vers. Il s’attaque à de vrais problèmes et à de faux miroirs lorsqu’il combine les éléments, ceux de la nature, avec ce que j’appellerai les “alimots”. Je veux dire par là que le sens des choses s’accorde avec le sens (…)

<i>Corps à réinventer</i>

1er juin 2005

Corps à réinventer

Qu’est-ce que le corps, sinon le rendez-vous de toute une vie, à commencer par la naissance ? De cette enveloppe chamelle, comment sortir ? Le poète, lui, prend la tangente ou la cavale. Faute d’inventer son propre corps, il tente de le réinventer dans toutes ses ramifications, physiologiques, familiales, imaginaires, etc. Il est en recherche de paternité, ce qui le conduit à procéder par le truchement de la fiction, à des inventaires, où le sens de la dérision, l’humour, parfois l’humour macabre, (…)

Blanche mécanique de Mohamed Hmoudane

1er janvier 2005

Blanche mécanique de Mohamed Hmoudane

poèmes, coll. Clepsydre

<i>Célébrations</i>

1er janvier 2005

Célébrations

Poèmes, collection Clepsydre.

La Pente les crépuscules de Zaghloul Morsy

1er janvier 2005

La Pente les crépuscules de Zaghloul Morsy

poèmes, collection Clepsydre

Des Poètes et des Arbres – promenade anthologique

1er janvier 2005

Des Poètes et des Arbres – promenade anthologique

par Eryck de Rubercy
Hors collection
avec 200 dessins en vignettes

L’Autre Visage

5 novembre 2004

L’Autre Visage

Poèmes.
Coll. Clepsydre.
Ce volume comprend : L’Autre Visage, Nous, indignes élèves de Thôt et Un jour à Durban.
As-tu jamais été épris de toi ? au-delà de toi ?
de moins que toi ?
On est perdu pour soi avant de l’être pour les autres
Celui qu’autrefois en toi tu avais aperçu
tu ne le trouveras plus
Un autre encore t’attend
pris dans les rets de la toile
ou la vérité du bronze

Les poètes et l’arbre d’Eryck de Rubercy

5 novembre 2004

Les poètes et l’arbre d’Eryck de Rubercy

Cette anthologie intitulée Les Poètes et l’arbre réunit nombre des plus beaux poèmes jamais écrits, hier comme aujourd’hui, sur les arbres, ou auprès des arbres d’Europe occidentale.
cf
http://www.ladifference.fr/fiches/livres/poetesarbre.html

Poème
de l’instant

Les Provinciales

Ferme les yeux, tout ce que tu vois t’appartient.

Jean Giraudoux, Les Provinciales.