La Hache de sable et autres poèmes

La Hache de sable et autres poèmes

Le poète est comme Janus aux deux visages, dieu romain des commencements et des fins, des transitions et des passages…. Ce que tente ici Olivier Cousin : une poésie pour fixer l’éphémère et le transitoire, une poésie pour trouver sa place et tenir ferme dans le bel aujourd’hui, une poésie du questionnement et de l’incertitude. Seule certitude, on n’enfile pas les mots sur les émotions comme on enfile des perles.dans la forêt.

Paru le 1er mars 2015

Éditeur : La Part commune

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Louis Aragon

L’amour qui n’est pas un mot

Ma vie en vérité commence
Le jour que je t’ai rencontrée
Toi dont les bras ont su barrer
Sa route atroce à ma démence
Et qui m’as montré la contrée
Que la bonté seule ensemence

Tu vins au cœur du désarroi
Pour chasser les mauvaises fièvres
Et j’ai flambé comme un genièvre
À la Noël entre tes doigts
Je suis né vraiment de ta lèvre
Ma vie est à partir de toi

Louis Aragon, « L’amour qui n’est pas un mot », Le roman inachevé, Éditions Gallimard.