La Leçon de sourire - ’Ûdissa

Auteur : Loïc Demey

La Leçon de sourire - 'Ûdissa

Sourire, ce n’est pas rire. Les hyènes et les êtres cruels rient mais sont incapables de sourire. Le sourire, lui, n’exhale aucun son, il est une expression discrète, feutrée, une émotion qui n’est pas destinée aux foules ni aux menaces. Il naît du ventre, traverse et se nourrit du cœur, il se comprime à l’intérieur des poumons, remonte le buste puis relâche la mâchoire en irriguant de douceurs les lèvres, les joues, et de lueurs l’iris. Le rire retentit quand le sourire s’écoule, se répand, il s’anime au contact des autres ou de leur souvenir.

Pour cette collection, Cheyne a commandé un texte inédit autour du thème « grandir » à six auteurs : Jean-Marie Barnaud, Loïc Demey, Albane Gellé, Clara Molloy, Ito Naga et Tania Tchénio, ainsi que six images à l’artiste Anne-Laure H-Blanc. Six livres différents, étonnants, émouvants à lire séparément ou à la suite : autant de rencontres entre auteurs et lecteurs autour de ce qui nous fait grandir.

Paru le 15 juillet 2020

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.