La Polygraphe n°36-38

La Polygraphe n°36-38

Cahier spécial Jean Todrani

Gérard Arseguel
Catherine Soulier
Claude Minière
Hervé Castanet
Jacques Dupin
François Zénone
Jean-Luc Sarré
Joseph Guglielmi
Paul Louis Rossi
Nadine Agostini

Littératures

Ovide
Jacob van Hoddis
E.E. Cummings
Gonzalos Rojas
Virjil Mazilescu
Johannes Khün
Ignacio Balcells
Sicarus McSlair
Ray DiPlama
Emanuele Coccia
Goffredo Parise
Vance Owen
Bruno K. Öijer
Anneke Brassinga

Paru le 1er novembre 2005

Éditeur : L’Act Mem

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.