La Renarde rouge

Contact

Joëlle Brière

89510

Véron

Amour sont mes saisons

1er juin 2015

Amour sont mes saisons

Le jardin que je nomme
mien
mes pas l’ont dessiné
mes mots l’ensemencent
mes rêves
mes colères
mes fatigues
je les pose sur les branches du chêne
c’est là que j’entends ce que murmure
le vent

Le Sourire du Scarabée

1er mai 2014

Le Sourire du Scarabée

ill. Nelly Buret
au cœur des pétales tendres blancs et roses
d’une Pierre de Ronsard
un bijou mordoré
c’est le scarabée aux ailes d’or
je souris à toute cette beauté
le lendemain la rose est dévastée
dépouillée saccagée humiliée
et le scarabée coupable
s’est envolé avec mon sourire

Le dire avec des fleurs de Joëlle Brière

1er janvier 2013

Le dire avec des fleurs de Joëlle Brière

Des fleurs pour toi
Des fleurs pour moi
Et des messages
Et des secrets
Toutes donnent langage
A celui ou à celle qui se tait.
Manière d’offrir des fleurs "impérissables" à la place des bonbons (qui à la longue gâtent les dents !…) et d’en surprendre ou réinventer le langage.
Aquarelles de Hélène-Françoise LAFOLIE

Le premier livre de Joelle Brière

1er octobre 2012

Le premier livre de Joelle Brière

Longtemps après, reconnaître dans le premier livre lu, le noeud aveugle de l’écriture. Revivre cet événement de l’enfance, tout à la fois terrible et doux. Aborder la conquête du langage écrit, révélateur d’une identité en devenir.

Mot de passe de Clotilde Aubelle

1er septembre 2012

Mot de passe de Clotilde Aubelle

Avec "les grands" on ne sait jamais si ça va ou si ça ne va pas. Surtout quand ils nagent dans les soucis.
Pour les atteindre, il nous faut parfois trouver le bon Mot de Passe.

Dix leçons de Jacinthe d'Anne Le Maître

1er septembre 2012

Dix leçons de Jacinthe d’Anne Le Maître

Dix leçons de Jacinthe.
Dix jours durant, j’ai vécu
ce tête-à-tête avec une fleur
et je crois que cela compte
désormais au nombre des
belles rencontres de ma vie.

Une affaire de Chaperon Rouge

1er janvier 2012

Une affaire de Chaperon Rouge

L’affaire, dans ses grandes lignes bon !, est connue, et sans doute il suffit : en ces sorte d’affaire on en sait toujours assez, croyez-moi. Affaire classée dont il semble, - dans la mesure où affaire il y eut, ce qui n’est pas le plus facile à établir. Car enfin, au bout du conte, pour m’exprimer comme les malins (toujours il y en a, et de plus malins encore), que s’est-il pour de vrai passé ?
Et s’est-il vraiment passé quelque chose (…)

Les jours sont fous Le temps itou de Philippe Quinta

1er octobre 2010

Les jours sont fous Le temps itou de Philippe Quinta

Plus que l’or
le temps
précieux
à ne pas
perdre
ni
gaspiller
à ne pas non plus
prendre à la légère

Ici là, sur le rivage

1er septembre 2010

Ici là, sur le rivage

avec des encres de Jean-Claude Glaziou

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.