La chute des corps

Paul Louis Rossi

La chute des corps
dans l’espace n’est mesurable
qu’à demi

Ils glissent contre l’air
transparent
légèrement obliques

Souvent ils croisent
des ancêtres peints en rouge
et bleu

Avec leurs crânes
dans les mains
les saluant à peine

Sculptés dans du bois
de fougères fragiles
avec des dents de cochons

Bienvenue étrangers
passants de l’air liquide
comme le temps change

Vous n’aurez à prononcer
que les paroles vaines
de vos jeunes années

Poème publié dans l’anthologie Une salve d’avenir. L’espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004

Poème
de l’instant

Christophe Dauphin

Totem normand pour un soleil noir

Normand
je suis aussi de ce pays-là des ronds-points
de notre humanité qui n’est pas
qui ne sera plus jamais
seule

Christophe Dauphin, Totem normand pour un soleil noir, Les Hommes sans Épaules éditions, 2020.