La colline que nous gravissons

AMANDA GORMAN

La colline que nous gravissons

A 22 ans, la poétesse Amanda Gorman a ébloui l’Amérique et le monde en déclamant son poème « The Hill We Climb » lors de la cérémonie d’investiture du président Joseph R. Biden. La traduction française du poème, publié dans une édition bilingue, est signée par l’artiste Lous and the Yakuza.
Le 20 janvier 2021, Amanda Gorman s’est adressée à des millions de personnes pour livrer un message de vérité et d’espoir.

À vingt-deux ans, Amanda Gorman a déclamé l’un de ses poèmes, « La colline que nous gravissons », lors de la cérémonie d’investiture du président des
États-Unis, Joe Biden. Son invitation vibrante à se tourner vers l’avenir avec courage et à oser agir a marqué l’Amérique et le monde.
Son poème est publié dans une édition bilingue, avec la traduction de l’artiste, autrice-compositrice et interprète Lous and the Yakuza, et précédé d’un avant-propos d’Oprah Winfrey.

Paru le 19 mai 2021

Éditeur : Fayard

Poème
de l’instant

Vers le futur

Héros, savant, artiste, apôtre, aventurier,
Chacun troue à son tour le mur noir des mystères
Et grâce à ces labeurs groupés ou solitaires,
L’être nouveau se sent l’univers tout entier.

Émile Verhaeren, 1855-1916, « Vers le futur », Les villes tentaculaires, 1895.