La danse du figuier

de Emné Nasereddine

La danse du figuier

Trois générations de femmes : Téta, la grand-mère, Fadwa, la mère, et Emné, la fille qui dit la tendresse de celles qui l’ont précédée. Les poèmes recousent les liens brisés par la guerre, la mort et l’exil.

Je suis fille de la fille
c’est à moi de consoler
à moi de porter les fleurs
les horizons
mon doigt indique les premiers nuages
rentrons à la maison Téta
nous reviendrons demain
enceintes d’un jour nouveau

Paru le 31 mai 2021

Éditeur : Mémoire d’encrier

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Cyrano de Bergerac

Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances.

Edmond Rostand, 1868 – 1918, Cyrano de Bergerac, Acte I, scène 4, 1897.