La disparition de la neige de Manuel Rivas

La disparition de la neige de Manuel Rivas

Anthologie poétique bilingue réunie et traduite du galicien par Paloma Leon.

Manuel Rivas (né à Coruña en 1957) est l’écrivain le plus remarquable de la lit-térature galicienne, l’un des plus lus en Espagne. Membre de l’Académie Royale de Galice, traduit dans de très nombreuses langues, il est romancier, nouvelliste (La Lan-gue des papillons, Le Crayon du charpentier, L’Éclat dans l’abîme / 2008), journaliste et avant tout poète.
Ces premiers écrits sont des recueils de poésie, Libro de Entroido (1981), Baladas nas praias do Oeste (1985), Mohicania (1986), puis sont publiés Ningún cisne (1989), Costa da Morte Blues (1995), O pobo da noite (1997). Do descoñecido ao descoñecido (2007), première grande anthologie, rassemble la plupart des poèmes de ces recueils.
Enfin, A desaparición da neve, son tout dernier recueil, paraît en 2009 dans les qua-tre langues officielles, le galicien, le castillan, le catalan et le basque, réunies dans le même ouvrage.
La poésie de Manuel Rivas, " son substrat basique essentiel " est une voix très per-sonnelle, à la fois merveilleusement imaginative et quotidienne qui travaille à éclairer le monde et la condition de ceux qui y vivent…

Paru le 1er mai 2011

Éditeur : N&B

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Alejandra Pizarnik

« La dernière innocence »

Partir
corps et âme
partir.

Partir
se défaire des regards
pierres oppressantes
qui dorment dans la gorge.

Je dois partir
plus d’inertie sous le soleil
plus de sang ébahi
plus de prendre la file pour mourir.

Je dois partir

Mais fonce, voyageuse !

Œuvre poétique
Traduit de l’espagnol (Argentine) par Silvia Baron Supervielle et Claude Couffon
Éditions Actes Sud