La main de l’autre de Joël Clerget

A une époque où il ne faudrait pas être touché, l’interrogation sur le contact que développe l’auteur apparaît sous cette forme : que serait une parole qui ne toucherait pas ? Que serait un contact qui ne parlerait pas ? Dans les métiers de la relation, comment recevoir et accompagner l’autre. L’apport clinique de l’auteur, issu de sa pratique de la psychanalyse et de son expérience de l’haptonomie, constitue l’originalité de la réflexion proposée.

Paru le 1er octobre 2006

Éditeur : Erès

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Yves Bonnefoy

Poésie et photographie

Mais quand le soleil baisse, une joie confuse, une joie de tout mon corps m’envahit. Je m’éveille, je m’anime. À mesure que l’ombre grandit, je me sens tout autre, plus jeune, plus fort, plus alerte, plus heureux. Je la regarde s’épaissir, la grande ombre douce tombée du ciel : elle noie la ville, comme une onde insaisissable et impénétrable, elle cache, efface, détruit les couleurs, les formes, étreint les maisons, les êtres, les monuments de son imperceptible toucher.
Alors j’ai envie de crier de plaisir comme les chouettes, de courir sur les toits comme les chats ; et un impétueux, un invincible désir d’aimer s’allume dans mes veines.

Yves Bonnefoy, 1923-2016, Poésie et photographie, Éditions Galilée, 2014.