La mémoire des branchies d’Eva-Maria Berg

La mémoire des branchies d'Eva-Maria Berg

Extraits de La mémoire des branchies :

le vent du bord

de mer est frais et

te plairait

comme renouveau

qui de nouveau

commence

l’été

par contre ressemble

au livre d’images

tout blanc qui ne parle

que de silence

en sautant

toutes les pages

Paru le 1er juin 2015

Éditeur : PO&PSY

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.