La mémoire et l’Archet

Auteur : Annie Salager

La mémoire et l'Archet

Le poème anonyme
Un poète n’est rien, a choisi / de n’être rien, d’être rien / a choisi les commencements / de mondes qu’il veut inventer / dans l’exil avec vous

(extraits)

Les liens
Cette nuit dans mon rêve
était-ce un cri d’alerte
ces forêts humaines habitées de
chaleur et d’invisibles incendies
qui brutalement les enflammaient ?
On aurait dit qu’elles cherchaient
en elles un chant nu qui les dise,
ces forêts de vies pressées
minuscules vies dès l’enfance oubliées
vies animales par
le grand récit mythique captées
les forêts de vies solitaires

Paru le 1er février 2014

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.