La mort à vif

Auteur : Charles Dobzynski

<i>La mort à vif</i>

Entre combat au corps à corps et prière, ici la mort est prise "à vif" dans un amour de la langue et de l’humain. “Elle est venue pour insulter le pavillon du vivant…” Et le lyrisme de Charles Dobzynski vaut pour le siècle – une conscience tragique de l’histoire le fonde – et pour la personne, le poète, qui traque la mort jusqu’à ce qu’elle révèle tout ce qui la lie à nous, et nous à elle.

Paru le 1er mai 2011

Éditeur : L’Amourier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.