La neuvaine d’amour

Auteur : Bruno Doucey

<i>La neuvaine d'amour</i>

"Je te nomme ma femme comme
on nomme le vin
Comme on touche la rive
l’épaule et le destin

Je te nomme ma femme et laisse l’océan
Dérouler sans repos sa neuvaine d’amour
Dans un monde où nos mains lient
et délient le jour"

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : L’Amandier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.