La neuvaine d’amour

Auteur : Bruno Doucey

<i>La neuvaine d'amour</i>

"Je te nomme ma femme comme
on nomme le vin
Comme on touche la rive
l’épaule et le destin

Je te nomme ma femme et laisse l’océan
Dérouler sans repos sa neuvaine d’amour
Dans un monde où nos mains lient
et délient le jour"

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : L’Amandier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Pierre Oster

Paysage du Tout

Le désir de sentir qu’une main très habile gouverne l’économie du poème, ce désir-là est délié, ailé. Il grandit.

Pierre Oster, Paysage du Tout, « Alchimie de la lenteur », 2020.