La petite fabrique

Contact

Le Château d’Allières
900, route du Château

38760

Varces

Les chants plaintifs de Christian Chavassieux

1er juin 2012

Les chants plaintifs de Christian Chavassieux

Estampes d’Anne-Laure H-Blanc
"Tu me croiras, petit, si je te disais ? Nos
tendresses pour rien, nos sanglots et nos
peines dont on n’a rien appris, les martyrs,
les douleurs, les épreuves subies, tout ce qui
fut donné, tout ce qui fut repris, et malgré cela
la croyance que le mal est ailleurs, une bête
inconnue, tandis que nous l’abritons…"

Fleuve sans bords

1er mars 2011

Fleuve sans bords

"De lourds nuages plombaient le ciel et, sur les eaux grises au lustre d’ardoise, leur reflet se chargeait encore d’une base de boue diluée."
[…]
Illustré par Marc Négri

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.