La poésie du football brésilien / Epinicie pour le pays des palmeraies

La poésie du football brésilien / Epinicie pour le pays des palmeraies

Dix poètes brésiliens, ainsi que leur anthologiste, célèbrent dans cette Epincinie les spelendeurs et misères d’un siècle de Seleçao.

Carlos Drummond de Andrade / Football / La prière du brésilien / Aux athlètes / L’instant du bonheur – João Cabral de Melo Neto / Le supporter de l’América FC / D’un joueur brésilien à un entraîneur espagnol / Brésil 4 Argentine 0 / Ademir da Guia/ A Ademir Menezes – Mário de Andrade / Fluette – Armando Nogueira / Maracanã – Mario Quintana / Élégie urbaine – Nicolas Behr / Tout ce qui est tors… – Cassiano Ricardo / Martim Cererê, le petit joueur de football – Glauco Mattoso / Éloge du jeu violent – Vinícius de Morais / O Anjo de pernas tortas – Oswald de Andrade / L’Europe s’est inclinée face au Brésil – Affonso Ávila /La chanson du roi Pelé.

Paru le 1er juin 2014

Éditeur : Chandeigne

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.