La poésie pour quoi faire ?, vol 3, portraits sans pose

La poésie pour quoi faire ?, vol 3, portraits sans pose

Endossez-vous sans réticence l’identité de "poète" ? Pourriez-vous en donner une définition ?
L’écriture poétique est-elle nécessairement liée à un esprit de révolte ?

Paru le 1er janvier 2013

Éditeur : Presses universitaires de Paris Ouest

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Alejandra Pizarnik

« La dernière innocence »

Partir
corps et âme
partir.

Partir
se défaire des regards
pierres oppressantes
qui dorment dans la gorge.

Je dois partir
plus d’inertie sous le soleil
plus de sang ébahi
plus de prendre la file pour mourir.

Je dois partir

Mais fonce, voyageuse !

Œuvre poétique
Traduit de l’espagnol (Argentine) par Silvia Baron Supervielle et Claude Couffon
Éditions Actes Sud