La tendresse intacte de Bernard Jakobiak

La tendresse intacte de Bernard Jakobiak

Postface de Valère Novarina
"L’homme s’efface :
un creux
devenant plénitude
en myriades d’étoiles,
verra nommer chacun"

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : Le nouvel Athanor

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

22 août 1853,

Toi, je t’aime comme je n’ai jamais aimé et comme je n’aimerai pas. Tu es et resteras seule, et sans comparaison avec nulle autre. C’est quelque chose de mélangé et de profond, quelque chose qui me tient par tous les bouts, qui flatte tous mes appétits et caresse toutes mes vanités.

Gustave Flaubert, 1821-1880, Lettre à Louise Colet.