Lattès

Contact

17 rue Jacob

75006

Paris

Tu es le grand soleil qui me monte à la tête par Colette Guedj

14 février 2007

Tu es le grand soleil qui me monte à la tête par Colette Guedj

Cette anthologie dont le titre est emprunté à un magnifique poème d’Eluard réunit une centaine de poèmes d’amour dans un joli petit livre-objet. L’esprit de cet ouvrage n’est ni érudit, ni chronologique, encore moins exhaustif. Il s’agit plutôt de donner à voir les modes d’aimer qui intéressent notre sensibilité contemporaine. Quatre grands mouvements vont rythmer ce parcours : la déclaration d’amour, tour à tour tendre, sentimentale, spirituelle, ou passionnée ; l’embrasement amoureux ; la douleur d’aimer (…)

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.