Le Baladin de Paris

Auteur : Charles Dobzynski

<i>Le Baladin de Paris</i>

Paris est une ville magique que les poètes depuis des siècles n’ont cessé de parcourir et de chanter. Mais c’est une ville qui change constamment avec le temps. Charles Dobzynski a toujours vécu à Paris. La ville hante de diverses façons ses poèmes et ses proses. Le Baladin de Paris, c’est le chanteur ambulant qui sillonne la ville jusqu’en ses secrets, ses étrangetés, ses nouveautés qui surgissent à chaque pas : ici, les cybercafés, les portables, la ville en grève, les vélib’, les fantômes de la Bastille ou du Sacré-Cœur, le Quai de la Mégisserie où tomba un Résistant inconnu, le cimetière juif caché de la rue de Flandres… Le poète voit dans la capitale un prisme dont il tente de transcrire les diverses polychromies et facettes. Dans ce cycle, dont l’humour est le contrepoint, il adopte le plus souvent le ton et les rythmes de la chanson populaire ou de la fable qui met en marche les monuments, les animaux et les souvenirs légendaires.

Poèmes illustrés de photographies de Louis Monier.

Paru le 1er septembre 2012

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Jean-Pierre Verheggen

Courage / Courrèges

Rappelons-nous que la poésie se niche aussi
dans les voisinages, tant congrus qu’incongrus,
- voire crus ! - de mots parfois peu congénères
qui sommeillent dans le même dictionnaire !
Qu’on les réveille et voilà le substantif courage,
apparemment sans cousinage avec la poésie,
qui soudain s’accoquine, de manière inattendue,
avec André Courrège, le grand couturier,
inventeur , dans les années 60 de la jupe-culotte
qu’osèrent porter en rue de courageuses femmes
prêtes à affronter les quolibets, les regards
lubriques, les injures et autres harcèlements
machistes d’effrontés « passant qui passent »

Saluons donc, aujourd’hui plus que jamais,
ces « hirondelles printanières », ces militantes
avant-gardistes qui n’hésitèrent pas -ô avril ! -
« à se découvrir d’un fil » pour défendre

la Beauté et la Liberté poétique de leur corps !

Jean-Pierre Verheggen « Courage / Courrèges », inédit pour le Printemps des Poètes 2020