Le Cantique qui est à Gabrielle de Christian Ricord

Le Cantique qui est à Gabrielle de Christian Ricord

Constitué de trois livres (Maison Dieu (I, II, III et IV), La Tombée des Nues et Les Heures à la Nuit, Le Cantique qui est à Gabriel/le est le grand œuvre de Christian Gabriel/le Guez Ricord. Bernar Mialet, son exécuteur testamentaire, a réalisé l’établissement de cette édition.

Né à Marseille en 1948, Christian Guez Ricord y est mort en juin 1988. Jeune poète, il est très vite remarqué par Michel Deguy, Pierre Oster et Yves Bonnefoy qui devient un ami. Le poète travaille continûment à trois grandes œuvres qu’il ne cessera de composer sa vie durant : L’Annoncée, Le Cantique qui est à Gabriel/le et La Couronne de la Vierge.

Paru le 1er novembre 2005

Éditeur : Le Bois d’Orion

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.