Le Castor Astral

Poésie contemporaine

Mode de diffusion
Volumen

Année de création : 1975

Nombre de parutions par an : 8 pour la poésie

Tirage moyen : 1000

Accepte de recevoir des manuscrits (mais les chances d’être publié sont minimes - sur une réception de 1500 manuscrits, un seul est publié)

Contact : Jean-Yves Reuzeau
tél : 01 48 40 14 95
castor.editeur@wanadoo.fr
jyreuzeau@wanadoo.fr

Contact

52 rue des Grilles

93500

Pantin

28 ares de vivre

6 juin 2019

28 ares de vivre

Encre de couverture de Pierre Zanzucchi.
Poursuivant une œuvre étonnamment variée, Jean-Luc Steinmetz dans la première partie de son livre prolonge une émotion écologique inspirée par le grand Henry David Thoreau. Ailleurs, il restitue une saison perdue où il cède place à une voix féminine. La dernière section, « Le Legs », comporte 86 strophes de huit vers sur le modèle du Testament de François Villon, mais avec la tendre ironie des bandes dessinées de son enfance et de son adolescence. La discrétion (…)

Il n'y a que la vie, poèmes 1962-2017

6 juin 2019

Il n’y a que la vie, poèmes 1962-2017

Préface de François Heusbourg.
Une anthologie de poèmes sur plus de 50 ans d’écriture du « seul poète rescapé de Mai 68 ».
La première partie de cette anthologie, titrée de façon provocatrice Le poète ne cotise pas à la Sécurité sociale, rassemble les textes écrits entre 1962 et 2002. La seconde, Il n’y a que la vie, qui donne son titre au recueil, réunit les textes les plus récents (2002-2017).
Choix copieux, diversifié, généreux, motivé par les préoccupations de l’auteur qui toujours nourrit son œuvre de (…)

Toute minute est première

6 juin 2019

Toute minute est première

Préface de Claude Ber.
Toute minute est première est le quatrième livre de Marie-Claire Bancquart publié par Le Castor Astral. Cette anthologie, préparée par Claude Ber et supervisée par l’auteure elle-même, marque une étape fondamentale dans la bibliographie de l’écrivaine.
C’est Marie-Claire Bancquart qui, n’ayant plus la force de réaliser ce travail, en a confié la charge à la poètesse Claude Ber sous le signe de ces « résonances communes », de « ces correspondances », qui, selon ses termes, lient « (…)

Poésie néerlandaise contemporaine

16 mai 2019

Poésie néerlandaise contemporaine

Anthologie bilingue Préface de Victor Schiferli
Foisonnante, diverse, renouvelée, la littérature néerlandaise ne cesse d’étonner l’Europe depuis quelque temps ! Il était temps de montrer cela en ce qui concerne la poésie. Cette anthologie bilingue ne prétend pas édicter ce qui est poétique ou non. Elle se veut au contraire une ouverture sur un territoire passionnant de littérature, à quelques heures de la France. Publiée avec le soutien de l’Institut culturel néerlandais, cette anthologie – comptant (…)

C'est un beau jour pour ne pas mourir

7 mars 2019

C’est un beau jour pour ne pas mourir

Après Des étoiles et des chiens, Thomas Vinau revient au Castor Astral avec un nouveau livre ami. Un ami qu’on garderait au chaud, qu’on mettrait dans nos grandes poches, quand on sort de chez soi. Compagnon de nos quotidiens, de nos tristesses comme de nos moments de joie.
Au bout de 365 poèmes, c’est un an de vie qui se tourne au l des pages.
365 poèmes, un texte par jour.
Un instant de poésie dans le (…)

Ça tient à quoi ?

1er mars 2019

Ça tient à quoi ?

François De Cornière poursuit ici le parcours qui a toujours été le sien : celui de la vie, traversée par des instants notés au vol (un bout de phrase, une impression, un souvenir…). C’est l’écriture de ces moments-là qu’il essaie de fixer de la manière la plus claire. Il s’agit donc d’un journal qui n’en est pas tout à fait un.
Dans ce recueil, il y a enfin les questions que le poète se pose sur le grand mystère qui fait qu’avec un bout de papier et un crayon on peut « repartir », dans la vie (…)

Comment vivre en poète

14 février 2019

Comment vivre en poète

300 questions au lecteur et à celui qui écrit.

La mécanique du ciel

14 février 2019

La mécanique du ciel

Pour avoir vu un soir la beauté passer

7 février 2019

Pour avoir vu un soir la beauté passer

Préface de Sophie Nauleau
Dédiée au regretté Franck Venaille (1936-2018), cette anthologie rassemble cinquante poètes francophones contemporains autour de le thème de la Beauté.
Empruntant un vers d’un poème de Gérard Cartier (Les Métamorphoses, Le Castor Astral), Pour avoir vu un soir la beauté passer se veut un témoin de l’éclectisme de la création poétique actuelle. Ici, aucun courant poétique ni aucune doctrine littéraire ne font la loi.
Texte de (…)

APO

1er octobre 2018

APO

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.