Le Castor Astral

Poésie contemporaine

Mode de diffusion
Volumen

Année de création : 1975

Nombre de parutions par an : 8 pour la poésie

Tirage moyen : 1000

Accepte de recevoir des manuscrits (mais les chances d’être publié sont minimes - sur une réception de 1500 manuscrits, un seul est publié)

Contact : Jean-Yves Reuzeau
tél : 01 48 40 14 95
castor.editeur@wanadoo.fr
jyreuzeau@wanadoo.fr

Contact

52 rue des Grilles

93500

Pantin

Reste d'hirondelle d'Ulrike Draesner

1er février 2015

Reste d’hirondelle d’Ulrike Draesner

Ulrike Draesner dramatise la langue allemande. En la décalant, la distordant, la court-circuitant, la pliant et dépliant. En la battant comme on bat un fer chaud, en lui faisant vomir les entrailles, saigner les plaies, lui mettant le couteau sous la gorge, lui appliquant le scalpel sur la peau. Mais aussi en la caressant, dans et contre le sens du poil. Parfois pointe le dialectal, le bavarois, qui procure le mot que l’allemand ne possède pas. Explosent donc les mots qui se recollent en (…)

Une femme sans pays Eavan Boland

1er février 2015

Une femme sans pays Eavan Boland

Prendre la parole dans un pays comme l’Irlande, trouver sa place dans une tradition poétique majoritairement masculine n’allait pas de soi. C’est ce parcours passionné et paradoxal que retrace ce choix de poèmes publiés entre 1974 et 2014. La rencontre de la poésie de Sylvia Plath ainsi que son suicide en 1963 montrent très tôt à Eavan Boland la nécessité de sortir de l’impasse de la dichotomie entre la femme et le poète. Se délivrant du carcan classique, elle laisse éclater sa révolte en tirades (…)

Venezia central de F.J. Ossang

1er janvier 2015

Venezia central de F.J. Ossang

Venezia Central
réunit des textes s’échelonnant sur une vingtaine d’années. Chacun d’eux marque le seuil d’une mutation, car telle est bien la fonction de la poésie : forcer un passage que la prose ni aucun récit cinématographique ne saurait former. Retour à la nudité rythmique des mots. Avec le recul du temps, ces textes semblent matérialiser le passage d’épreuves concises après lesquelles une ouverture s’est opérée – rien ne sera plus identique après eux, tant ils procèdent d’une expérience (…)

Blaise Pascal et moi dans la voie lactée

1er janvier 2015

Blaise Pascal et moi dans la voie lactée

Jacques Darras cherche à réaliser une synthèse entre la poésie médiévale française, la poésie épique américaine du XXe siècle et le surréalisme belge. S’affirmant aujourd’hui comme l’héritier direct des poètes médiévaux du nord de la France (Arras), il parle dans ses poèmes de son rapport à la mort, de ses amis écrivains et comédiens (Jacques Bonnaffé, Gérard Pfister, Georges Guillain, etc.), de l’Univers qu’explore l’astrophysique moderne, dialoguant avec Blaise Pascal sur les raisons de ne pas désespérer de ces « (…)

Visions de Bob Dylan

1er juin 2014

Visions de Bob Dylan

Rares sont les poètes qui offrent au jazz ou au rock un livre, ou même un poème. Zéno Bianu a déjà consacré trois recueils remarqués dédiés à Chet Baker, Jimi Hendrix et John Coltrane, publiés entre 2008 et 2012 au Castor Astral. Avec ce nouvel opus, Visions de Bob Dylan, il s’attache à dresser le « portrait poétique » d’un auteur-compositeur majeur du XXe siècle qui a toujours revendiqué la poésie comme la clé même de son œuvre. Héritier direct de la Beat generation (et reconnu comme tel par Allen Ginsberg et (…)

Coeur troglodyte

1er juin 2014

Coeur troglodyte

Préface d’Yves Bonnefoy
Il y a des meutes de rêves
aux babines retroussées
qui arpentent les berges de mon silence
en proie à des stupeurs meurtrières.
Et je file la solitude
sur le fuseau du Temps
pour surprendre les conciliabules éméchés
d’instants égarés.

Thymus

1er mai 2014

Thymus

Il s’agit ici d’essayer de retrouver une mémoire originelle, une genèse individuelle, une spiritualité naturelle, initiale. « Alors, alors seulement, aller vers ma propre mémoire… Celle de mes ancêtres proches, puis de mes parents immédiats, enfin celle des malades, invalides ou handicapés de ma famille… Or, essayer de retrouver mes propres mémoires, les miennes, les vraies, les crues, les possibles, les fausses… En désordre et au hasard de vieilles photographies, de diverses variantes et de remords (…)

Gens sérieux s'abstenir

1er mai 2014

Gens sérieux s’abstenir

"sonnets précis et sonnets vagues
la poésie se rend par vagues
vers des rivages trop connus
qui s’imaginent méconnus
On imagine les rivages
qui s’imaginent purs et sages
ou bouillonnent ou putrescents
alors que la marée descend
soi-même on s’imagine digne
de recueillir les lointains signes
de reconnaissance ou de vie
qu’à jamais l’océan dévie
de leur tracé vers d’autres vies
où le dieu vengeur les (…)

L'été sans fin de Franc Nichele

1er mai 2014

L’été sans fin de Franc Nichele

Michel Brume a-t-il jamais existé ? Franc Nichele ne se cache-t-il pas derrière cette doublure pour parler plus librement de lui-même ? Les cinquante et un poèmes constituant le corps principal du recueil forment un récit chronologique ponctué par les voyages, les rencontres féminines, les inaboutissements de l’auteur énigmatique de L’Été sans fin. Titre faisant référence à la vie éternellement ensoleillée des surfeurs (Endless Summer). Le commentaire de Franc Nichele éclaire la vie et la personnalité du (…)

Inuits dans la jungle n°5

1er mai 2014

Inuits dans la jungle n°5

John Kinsella
7 poètes italiens d’aujourd’hui
Ezra Pound
Piedad Bonnett
Denise Riley
Insistance de la poésie
Cahier de création

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.