Le Figaro Littéraire - Mohammed Aïssaoui

« ENTRETIEN - La comédienne est la marraine du Printemps des Poètes. Elle confesse son amour des Persans et de Rimbaud. »

Découvrir l’article

Poème
de l’instant

Coplas

Il n’y a de chemins au ciel,
il n’y a de chemins en mer,
il n’y a de chemins sur terre
que pour seulement cheminer.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.