Le Guet

de Laurence Werner David

Le Guet

Le Guet est le journal d’une perte de soi à laquelle se noue l’énigme de la naissance d’un enfant. La narratrice y est en lutte avec les éléments d’une nature le plus souvent étrangère, se heurtant à sa propre enfance : angoisse et désir animals mêlés. L’ensemble des 41 textes est ponctué de scènes surgies d’un passé très lointain, chassées, au fil de la lecture, par un souvenir beaucoup plus proche, marquant la rupture avec l’être aimé. Souvenir obsédant, quasiment concomitant à l’annonce de la grossesse.

Paru le 22 février 2020

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997