Le Guet

de Laurence Werner David

Le Guet

Le Guet est le journal d’une perte de soi à laquelle se noue l’énigme de la naissance d’un enfant. La narratrice y est en lutte avec les éléments d’une nature le plus souvent étrangère, se heurtant à sa propre enfance : angoisse et désir animals mêlés. L’ensemble des 41 textes est ponctué de scènes surgies d’un passé très lointain, chassées, au fil de la lecture, par un souvenir beaucoup plus proche, marquant la rupture avec l’être aimé. Souvenir obsédant, quasiment concomitant à l’annonce de la grossesse.

Paru le 22 février 2020

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Politique de l’amour

L’amour est blanc parce qu’il est la somme de toutes les couleurs, parce qu’il est la gomme qui m’efface, m’épelle et fait valser l’alphabet de mon identité, parce qu’il est le trou au travers de mon corps, le cerceau par où le jour entre et sort, bondit et se propage en rugissant dans ma chair nue.

Alina Reyes, Politique de l’amour, Éditions Zulma, 2002.