Le Guet

de Laurence Werner David

Le Guet

Le Guet est le journal d’une perte de soi à laquelle se noue l’énigme de la naissance d’un enfant. La narratrice y est en lutte avec les éléments d’une nature le plus souvent étrangère, se heurtant à sa propre enfance : angoisse et désir animals mêlés. L’ensemble des 41 textes est ponctué de scènes surgies d’un passé très lointain, chassées, au fil de la lecture, par un souvenir beaucoup plus proche, marquant la rupture avec l’être aimé. Souvenir obsédant, quasiment concomitant à l’annonce de la grossesse.

Paru le 22 février 2020

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.