Le Livre des anges

Lydie Dattas

« L’obstacle du chagrin »

Rien ne m’enlèvera la joie d’être vivante :
je chérirai la vie jusqu’à mon dernier souffle.
Le bonheur me rendait la vie intolérable
à l’âge où je voulais mourir pour être heureuse.
Le malheur me prenait le meilleur de mon temps,
le bonheur se plaignait de ne jamais me voir
quand le soleil soudain s’est mis de mon côté.
J’ai franchi d’un seul coup l’obstacle du chagrin :
j’ai revu le sourire incroyable des roses
et ce bleu plus profond que toutes nos pensées.
La joie ne pourra plus assombrir mon esprit,
je vis sous un soleil que j’ai trouvé en moi.

Lydie Dattas, Le Livre des anges, Poésie/Gallimard, 2020.

Poème
de l’instant

Lettre à George Sand

25 juillet 1833,

Mon cher George,

J’ai quelque chose de bête et de ridicule à vous dire. Je vous l’écris sottement, au lieu de vous l’avoir dit, je ne sais pourquoi, en rentrant de cette promenade. J’en serai désolé ce soir. Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu’ici. Vous me mettrez à la porte et vous croirez que je mens. Je suis amoureux de vous, je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous.

Alfred de Musset, 1810-1857, Lettre à George Sand.