Le Marché aux elfes

de Christina Rossetti

Le Marché aux elfes
« Achetez, achetez », criaient les gobelins
Qui dévalaient dans le chemin.
« Oh, s’écria Lizzie. Laura, Laura,
Ne regarde pas les lutins ».
Christina Rossetti

Mystique, mélancolique et visionnaire, Christina Georgina Rossetti (1830-1894) fut, à l’époque victorienne, l’auteur d’une œuvre de premier plan. À l’occasion de son centenaire, Virginia Woolf lui rendra hommage dans l’essai dont nous donnons, en préface de ce volume, la traduction : Je suis Christina Rossetti.
Le Marché aux elfes (The Goblin Market), poème composé en avril 1859 puis publié dans le recueil éponyme en 1862, valut à Rossetti la célébrité et fit l’objet de diverses interprétations. Patrick Reumaux qui en signe la traduction, nous livre la sienne dans sa postface.

Aux aquarelles ésotériques et magiques du baron Casimiro Piccolo qui ornent le poème répondent, dans la postface, les portraits préraphaélites des protagonistes peints par Dante Gabriel Rossetti, frère de Christina.

Paru le 15 septembre 2021

Éditeur : Les Belles Lettres

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

François de Cornière

Quelque chose de ce qui se passe

Je soulève une pierre
et c’est ma vie dessous.

François de Cornière, Quelque chose de ce qui se passe, Le Castor Astral, 2021.