Le Printemps des Paysages

Le Printemps des Poètes initie avec le Bureau des Paysages du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, un projet artistique intitulé « Le Printemps des Paysages ». Interrogeant la notion de paysage, ce projet est une invitation à faire dialoguer le souffle poétique, les paysages et l’approche de l’aménagement du territoire, pour inventer des clefs de lecture originales, en partage avec les habitants du territoire où se déroule la résidence de création.


Le Bureau des Paysages

Pour faire du paysage une composante opérationnelle des démarches d’aménagement de l’espace, le bureau des paysages du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES) soutient et valorise la compétence paysagiste, accompagne le développement de la maîtrise d’ouvrage en la matière et promeut le déploiement d’une palette d’outils de connaissance et de projet (atlas des paysages observatoires photographiques et plans de paysage) auprès des territoires.

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.