Le Réel d’à côté

Charles Dobzynski

Lent il traverse
le tuf du désir
l’étoffe laminée de ce qu’il fut
Ses transgressions
abandonnées avec les guenilles
d’une enfance apocryphe
Il revient par l’interstice
d’un morceau de réel
qui est limite et piège.

Charles Dobzynski, 1929-2014, Le Réel d’à côté, L’Amourier éditions, 2005.

Poème
de l’instant

Coplas

Il n’y a de chemins au ciel,
il n’y a de chemins en mer,
il n’y a de chemins sur terre
que pour seulement cheminer.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.