Le Réel d’à côté

Charles Dobzynski

Lent il traverse
le tuf du désir
l’étoffe laminée de ce qu’il fut
Ses transgressions
abandonnées avec les guenilles
d’une enfance apocryphe
Il revient par l’interstice
d’un morceau de réel
qui est limite et piège.

Charles Dobzynski, 1929-2014, Le Réel d’à côté, L’Amourier éditions, 2005.

Poème
de l’instant

Anna de Noailles

Chaleur

Tout luit, tout bleuit, tout bruit,
Le jour est brûlant comme un fruit
Que le soleil fendille et cuit.

Anna de Noailles, 1876-1933, « Chaleur », L’ombre des jours, 1902.