Le Silence qui roule

A la suite des vingt-cinq années de créations de livres d’artiste sous l’enseigne
des éditions Le Silence qui roule, Marie Alloy a créé, en 2019, une édition
courante, du même nom, complémentaire des ouvrages à tirages limités. Afin de
donner à ces livres toute l’attention nécessaire, à la fois dans leur réalisation et
dans leur présentation au public, pas plus de 3 à 4 livres par an sont édités (dans
l’idéal, un par trimestre).
Trois collections :
La collection Poésie du Silence est ouverte à la diversité et la singularité
de voix de poètes contemporains – à leurs élans, expériences de vie,
dialogues avec l’œuvre de poètes aimés, ou d’artistes. Elle est à l’écoute
des instants les plus fragiles unissant émotion et attention à l’Autre.
La collection Les Cahiers du Silence est destinée aux journaux, notes et
écrits poétiques à teneur autobiographique, aux questionnements
quotidiens nourris de lectures et d’expériences singulières, à la recherche
d’un accord spirituel entre la réalité sociale du monde et les mouvements
les plus intimes du cœur et de la pensée.
La collection Ateliers du silence, (commencée en septembre 2021) est
destinée aux écrits d’artistes sur leur pratique ou à des textes d’auteurs
sur une œuvre picturale (ou encore une oeuvre photographique ou
musicale) générant une réflexion sur les conditions de son émergence et
son développement.
Chaque couverture de livre est accompagnée par la reproduction d’une œuvre de
Marie Alloy (peinture, gravure, ou dessin) pour les 2 premières collections. Pas
d’autre visuel à l’intérieur pour laisser au texte toute sa densité personnelle.
Concernant l’envoi de manuscrits, les éditions Le Silence qui roule ne peuvent
plus répondre aux trop nombreuses demandes qu’elles reçoivent, n’ayant plus le
temps matériel pour les lire ; merci de votre compréhension.

Auteurs publiés

Thierry Bouchard, Jean-Patrice Courtois, Pierre Dhainaut, Antoine Emaz, Eugène Guillevic, Françoise Hàn,
Abdellatif Laâbi, Emmanuel Laugier, Jacques Lèbre, Bernard Noël, Tita Reut, Dominique Sampiero,
Jean-Pierre Sintive, Bernard Vargaftig, Jean Pierre Vidal, Joël Vernet, Jean-François Mathé, Béatrice Marchal, Gérard Bocholier, Paul de Roux, Gilles Lades, Jean-Louis Bentajou, Isabelle Lévesque, Christophe Mahy, et Jean-Marie Barnaud (préface), Jacques Réda (préface).

Contact

26 rue du Chat qui dort

45 190

Beaugency

Ouvrière Durée

23 juin 2022

Ouvrière Durée

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.