Le Trièves - Jean-Pierre Chambon

Carte de Désorientation poétique

Résidence - 11 au 15 juin

Durant une semaine, Jean-Pierre Chambon a sillonné le Trièves à la rencontre des paysages, mais aussi et surtout de ceux qui font le territoire. Le Poète est allé à la rencontre de :

Restitution - vendredi 12 juillet

Lecture dans le Parc des Éditions Terre Vivante

Déambulation poétique autour de Saint-Martin-de-Clelles (Village en Poésie).

Crédits photographiques : Le Printemps des Poètes
Initiative en partenariat avec le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.