Le capital des mots

La revue de poésie Le Capital des Mots a cessé ses publications en ligne en septembre 2020.

Une nouvelle maison d’édition associative depuis juillet 2020 présidée par Éric Dubois la remplace
et publie des recueils de poésie ( livres papier ) .

Éditions à compte d’éditeur.

http://lecapitaldesmots.fr

On ne pratique pas le compte d’auteur. Chaque auteur a droit à 30 ex gratuits de son livre. Chaque membre de l’association reçoit un ex des livres édités.

2020

1er janvier 2022

2020

I.
Depuis combien de temps avons-nous fait la queue
Dans cette épicerie… ? Et de quoi ai-je l’air ?
D’un brontosaure égaré dans la porcelaine
De sa méditation, ou d’un porteur d’affreux
Présage ; ayant quitté le rayon des ciguës
J’avance socratique au milieu des desserts
Client désemparé sous des regards de haine,
En territoire de chasse, entre les vendeurs
Et la caissière, une main sur le pain de mie,
Une autre à fouiller dans mes poches ennemies
Pour y trouver du ciel, des souvenirs de pluie… (…)

Du ciel

1er avril 2021

Du ciel

Agnès Cognée, 45 ans, Grenobloise d’adoption, issue du monde des sciences et de la formation mais forgée de l’intérieur par l’écriture, pont multidimensionnel entre elle et les autres. Elle a publié par ses soins trois recueils : Les Rochers de l’île, Haik’humanie et Déclaration. Publiée aussi sous un pseudonyme par les éditions La Grange, pour un récit autour de la question Pourquoi écrire des haïkus sans être japonais ? Elle est actuellement écrivain public et infographiste dans la région grenobloise, (…)

Les étoiles sous la cendre

1er juillet 2020

Les étoiles sous la cendre

Les étoiles sous la cendre de Marie-José Pascal.
Préface de l’auteure. Illustration de la couverture : photo de © Alain Morinais.

Poème
de l’instant

Momin Latif

AVIS À L’AMOUREUX

Ne sors pas dans la rue
L’âme trop visible
Sur tes yeux
On devinera ton cœur
Qui bat
Ton foie gorgé de sang
Tes entrailles qui frémissent
Tu feras rire les enfants
Tu rencontreras peut-être
Le fauve
Que tu aimes tant
Ne lui fais pas peur
Ne sors pas dans la rue

Momin Latif, Peut-être moi, Dumerchez, 2007.