Le chant et l’ombre

Auteur : Armen Tarpinian

<i>Le chant et l'ombre</i>

Poèmes (1945-2005)

Armen Tarpinian a publié ses premiers poèmes en 1953 sous le titre Le chant et l’Ombre aux éditions de l’Arche ce qui lui valut de figurer dans l’Anthologie de la Nouvelle Poésie de Jean Paris, parue en 1956.

Être

Connais ta chance.
Le matin deviendra ton portail
Si ton cœur apprenant le silence
S’écoute battre au fond de tout ce qui s’efface.
Ici la nuit garde sa place
Comme la main qui ouvre l’éventail."

Paru le 1er avril 2009

Éditeur : La Part commune

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.