Le chasseur abstrait éditeur

Contact

12, rue du Docteur Jean Sérié

09270

Mazères

Nuits de cartons

1er février 2014

Nuits de cartons

Anick Roschi nous présente quelques textes voyageurs déjà publiés dans des blogs et les journaux numériques de la planète…
Il puise son inspiration au fil de la grande toile tissée par l’actualité mondiale. Une actualité quotidienne qui interroge le présent, interpelle la mémoire et l’oubli, rappelle notre vulnérabilité face aux grandes blessures humaines. Une prose poétique libérée de ses habituels chemins académiques, une démarche quelque peu hétéroclite, inattendue, à la rencontre de la parole directe, (…)

La Tournée du Barman de Gilbert Bourson

1er février 2011

La Tournée du Barman de Gilbert Bourson

"lèvre desséchée, son sourire brancard,
écarte sa pupille épaisse de collyre"
[…]

Toi nu(e) dans le linceul étoilé du monde de Arnaud Delcorte

1er février 2011

Toi nu(e) dans le linceul étoilé du monde de Arnaud Delcorte

"Une mouette m’observe à la dérobée
Un garçon brun
Yeux bridés
Lézarde
En maillot
Mon cœur
En chute libre"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.