Le ciel où je tombe de Christian Marsan

Le ciel où je tombe de Christian Marsan

"Plus loin que le visible
je veux dire,
aucun souffle n’y porte
pas de voix qui se plaint

- plus visible même que le visible -

dans les brèches du jour
aux racines du temps
invisible
qui dit viens il est temps
dans les pages du livre au passage
du vent si léger et si lourd
qui dit dieu ! et pourtant

Paru le 1er septembre 2006

Éditeur : La Crypte

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Adeline Baldacchino

De l’étoffe dont sont tissés les nuages

Le poème devrait nous apprendre
à nous déprendre, or il nous attache
plus fermement à la vie
nous lie nous relie nous ligote au
désir il fabrique de la parole
amante avec des mots d’amour il
dit la mort et nous entendons
l’amour il dit je passe et nous croyons qu’il
reste il se moque et nous voulons qu’il
plaisante il sait qu’il ne sauve de rien ni
personne et pourtant nous
écrivons.

Adeline Baldacchino, De l’étoffe dont sont tissés les nuages, Éditions L’Ail des ours, 2020.