Le citronnier de Samantha Barendson

Le citronnier de Samantha Barendson

Il paraît que, lorsqu’il est mort, certaines parties de mon corps sont devenues toutes blanches. Il paraît que, lorsqu’il est mort, j’ai demandé à ma tante si elle pensait que le sien et le mien étaient ensemble assis sur un nuage. Il paraît que, lorsqu’il est mort, tout le monde a beaucoup pleuré. Il paraît que, lorsqu’il est mort, une lettre a été retrouvée. Il paraît que, lorsqu’il est mort, cette lettre a été jetée. Il paraît que, lorsqu’il est mort, il dormait. Il paraît que, lorsqu’il est mort, il revenait à peine d’Espagne et toutes ses malles étaient encore sur un bateau. Il paraît que, lorsqu’il est mort, on n’a jamais pu récupérer les malles. Il paraît que, lorsqu’il est mort, il est allé au cimetière puis dans un jardin. Il paraît que, lorsqu’il est mort, il est devenu un citronnier.

Samantha Barendson est née en 1976 en Espagne, de père italien et de mère argentine. Elle grandit ensuite en Argentine puis au Mexique et s’installe finalement en France. Comme elle, ses textes voyagent d’une langue à une autre et parfois se mélangent.

Paru le 1er septembre 2014

Éditeur : Le pédalo ivre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Seyhmus Dagtekin

De la bête et de la nuit

Écoute le son devenir étreinte, devenir caresses
Et se glisser loin de ta peau

Seyhmus Dagtekin, De la bête et de la nuit, Le Castor Astral, 2021.