Le coin de table n°58

Pour un art poétique

Jacques Charpentreau : Jean Cocteau. Les secrets du passé définitif
Jean-Luc Moreau : le premier grand poète hongrois, Balint Balassi
Mathilde Martineau : Paul Arène, Philippe Burty, Jules Clarétie, modèles dans Une leçon clinique à la Salpétrière
Jean-Pierre Rousseau : le destin fulgurant d’Emile Nelligan

Poèmes

Chroniques

Paru le 1er avril 2014

Éditeur : Maison de poésie

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

L’Impossible

La poésie révèle un pouvoir de l’inconnu. Mais l’inconnu n’est qu’un vide insignifiant, s’il n’est pas l’objet d’un désir. La poésie est moyen terme, elle dérobe le connu dans l’inconnu : elle est l’inconnu paré des couleurs aveuglantes et de l’apparence d’un soleil.

Ébloui de mille figures où se composent l’ennui, l’impatience et l’amour. Maintenant mon désir n’a qu’un objet : l’au-delà de ces mille figures de la nuit.

Georges Bataille, L’Impossible, Éditions de Minuit, 1962.