Le crépitement de Rafael-José Diaz

Le crépitement de Rafael-José Diaz

Anthologie de poésie bilingue français/espagnol. Traduction collective de Jacques Ancet, Bernard Banoun, Jean-Gabriel Cosculluela, Claude Held et Guy Rochel. Présentation de Philippe Jaccottet.
Le Crépitement est le premier recueil de poésie de Rafael-José Diaz publié en France. « Ce qui m’a retenu, avant toute autre chose, dans ces beaux poèmes, c’est, même là où il leur arrive d’approcher les confins déchirants de la mort ou ceux, à peine moins déchirants, de l’absence, une diction étonnamment calme, un pas miraculeusement léger qui suit vraiment ces “sentiers d’eau” dont aime à parler Rafael-José Diaz, au point que l’on n’est pas surpris qu’un de ses rêves profonds soit de marcher sur les eaux : il y parvient presque, au moins, dans ces pages (“l’eau de cette page” dit-il une fois). » (Philippe Jaccottet)
Rafael-José Diaz (né en 1971 aux Canaries où il vit toujours) est professeur de langue et littérature espagnoles. Tour à tour journaliste, poète et éditeur, il est devenu au cours de ces dernières années traducteur (Arthur Schopenhauer, Ramon Xirau, Philippe Jaccottet, Gustave Roud, Jacques Ancet, etc.). En 2005, il a obtenu une bourse du Centre national du livre pour traduire Philippe Jaccottet dans le cadre du Collège international des traducteurs littéraires à Arles.
TA SOIF À VENIR

Tu auras soif dans la mort
au milieu de l’asphyxie
tu auras soif, quand la bouche
ne donnera plus de paroles au jour
tu auras soif, comme le cerf blessé
qui cherche dans le désert un cours d’eau
tu auras soif, et cette soif
sera ta seule compagne durant le voyage.

Paru le 1er février 2007

Éditeur : L’Escampette

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Andrée Chedid

Liberté !

Tu existes pour agir
Devant toi les champs libres
Tu es faite
Pour te dégager
De tout enfermement

Tu as nom
Liberté !

Andrée Chedid, Inédit pour le Printemps des Poètes.