Le jardin des adieux

Auteur : Alain Duault

Le jardin des adieux

Longue plainte élégiaque sur l’amour enfui, sur l’amour perdu, sur la douleur de l’arrachement, sur la mort qui vient, qui affleure et qui creuse, Le jardin des adieux est en même temps un chant qui explore toutes les ressources de la mélodie, du rythme, du mouvement musical, du battement intérieur de la langue. Poésie lyrique, au sens le plus affirmé, mais d’un lyrisme qui tente de retrouver sa voie (et sa voix) dans les déchirures de notre aujourd’hui.
Poésie qui veut aussi faire écho à la mémoire de toutes les douleurs, concentrée dans la parole d’un qui parle pour tous. Pour dire adieu au désespoir.

Paru le 24 novembre 1999

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Maximine

Dits de la folie des pivoines

La vie va la poésie dure
Tout comme Hokusaï qui dit-on
Chaque jour dessinait un lion
Je taillerai dans la verdure

Une pivoine chaque jour
Comme ça pour le seul plaisir
D’être là de n’en pas mourir
Et d’aimer dire mon amour

Maximine, « Dits de la folie des pivoines », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.