Le jardin des adieux

Auteur : Alain Duault

Le jardin des adieux

Longue plainte élégiaque sur l’amour enfui, sur l’amour perdu, sur la douleur de l’arrachement, sur la mort qui vient, qui affleure et qui creuse, Le jardin des adieux est en même temps un chant qui explore toutes les ressources de la mélodie, du rythme, du mouvement musical, du battement intérieur de la langue. Poésie lyrique, au sens le plus affirmé, mais d’un lyrisme qui tente de retrouver sa voie (et sa voix) dans les déchirures de notre aujourd’hui.
Poésie qui veut aussi faire écho à la mémoire de toutes les douleurs, concentrée dans la parole d’un qui parle pour tous. Pour dire adieu au désespoir.

Paru le 24 novembre 1999

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Cahier de création

Et s’il ne restait que la force du chant
la puissance impalpable d’un cœur de graminées
le bonheur insondable du chœur rythmé
la sobriété généreuse des souffles mêlés
et s’il ne restait que le giron de la transe
berceau de nos rêves en nos chevelures dénouées
claquement de mains et chairs libérées
bras serpentins et hanches agitées
et s’il ne restait que la solidité de nos rêves

Sabrina Sow, Cahier de création, Illustrations d’Alexis Christiaen, Éditions de l’espèce, 2020.