Le monde à vif : Bernard Noël par Alain Marc

Auteur : Alain Marc

L’œuvre de Bernard Noël est une œuvre multiple et d’une grande cohésion. Une part importante de celle-ci est pourtant éparpillée. On ne compte plus, et il s’avère difficile de recenser les nombreuses interventions qu’a effectuées l’auteur, dans de multiples revues, sur les sujets et les œuvres les plus variés, sans compter la dispersion qu’apportent immanquablement les actes éditoriaux avec une temporalité des œuvres, toujours à remettre à l’endroit. Cet essai a, entre autres, deux buts. Tout d’abord, celui de mettre en avant une vision critique, « politique » de l’œuvre de Bernard Noël, au sens de politique de la littérature.
Ensuite il s’agit de mettre en avant ses écrits sur l’art. Ces derniers s’avéreront rapidement être bien plus que des textes de commande. Ils s’intègrent en effet totalement dans son œuvre et dans l’avancée de sa réflexion sur l’image, l’humain et le politique. Cet ouvrage comporte plusieurs entretiens d’Alain Marc avec Bernard Noël notamment parus dans la revue Europe, en 1997.

Paru le 1er avril 2010

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.