Le mot et le reste

Editions de poésie
Collection poésie étrangère
Poésie contemporaine
Livres d’artistes

diffusés et distribués par VILO

Année de création : Poésie 2003

Nombre de parutions par an  : 12

Tirage moyen : 600 ex

Auteurs phares : Raymond Federman, Olivier Domerg, Emmanuel Tugny, Xavier Galmiche

Ne souhaite pas recevoir de manuscrits.

Contact

35 traverse de Carthage

13008

Marseille

<i>Sac à dos, une anthologie de poésie contemporaine pour lecteurs en herbe</i>

1er mars 2008

Sac à dos, une anthologie de poésie contemporaine pour lecteurs en herbe

Le sac à dos que vous avez entre les mains est grand ouvert sur la poésie contemporaine. Bien plus accessible que l’on voudrait le penser, elle peut être abordée dans le domaine de l’éducation depuis l’école primaire jusqu’à la terminale, aussi bien dans les d’ateliers d’écriture – ce qui est parfois le cas – que dans le cadre plus classique de l’apprentissage du Français. Il y a ici l’éventail de la poésie actuelle, à vous de ne pas être prisonniers de l’académisme, des idées toutes faites et de vous (…)

Fenêtres, open space d'Anne Savelli

1er avril 2007

Fenêtres, open space d’Anne Savelli

" Alors écrire…Décider de faire la part en se calant sur le métro lui-même, écrire tant qu’il est aérien, dans la descente ouvrir son livre".

Coup de pompes de Raymond Federman

1er avril 2007

Coup de pompes de Raymond Federman

"Je m’appelle Namredef, c’est mon vrai nom, je suis un raconteur, un raconteur professionnel. Je me déplace d’un endroit à l’autre, de ville en ville, pour raconter des histoires à ceux qui veulent bien m’écouter."

L’Entraînement de Joseph Mouton

1er mars 2004

L’Entraînement de Joseph Mouton

"Poésie corps
porteur de lumière de larmes et de mots
il est solaire d’une puissante énergie
face au monde à l’écoute en regard immobile
en retrait l’ombre le guette l’immensité
du temps peut l’engloutir il attend au mitan
du corps oute une conscience d’être s’éveille
émue en mouvement aimante un corps écrit
son histoire il est petit soldat combattant
l’ennemi intérieur les blessures ouvertes
le mènent à sa porte il s’en faut d’un cheveu
il se bat dedans se bat dehors se surface
tantôt ce qui se (…)

Oboles ordinaires de Xavier Galmiche

1er juin 2003

Oboles ordinaires de Xavier Galmiche

"écart
différence
comble
surplus
reliquat
relique
me reliant
au monde
qui fut
au méandre
aujourd’hui
perdu"

Privatif

1er juin 2003

Privatif

"dénuement
dans le grand
dénouement"

Poème
de l’instant

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.
Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

Carl Norac, inédit, pour le 22e Printemps des Poète / Le Courage