Le passeur

Le voyageur à son retour

1er janvier 2016

Le voyageur à son retour

La poésie est en avance, elle voit venir les crises. Elle envisage la place particulière, au sein de la nature, de cette créature habitée par « l’instinct de ciel », selon les mots de Mallarmé, qu’est l’homme.
Dans une époque où domine le brouillage des discours, Jean-Michel Maulpoix fait partie de ceux qui, au lieu de noircir le trait, cherchent plutôt à ranimer l’espérance et la beauté.
L’oeuvre de Maulpoix, l’un des grands passeurs de poésie de notre époque, révèle une étonnante cohérence des thèmes (…)

<i>Michel Onfray ou l'Intuition du monde, par Adeline Baldacchino</i>

1er janvier 2016

Michel Onfray ou l’Intuition du monde, par Adeline Baldacchino

La quête poétique ne serait-elle qu’une autre manière de pratiquer l’étonnement philosophique ? Deux voies pour une même aventure, celle qui permet de contourner le gouffre, de se vouloir plus intensément vivant. Jouer avec les mots, forger des concepts, c’est toujours écrire pour échapper au vertige d’exister.
Michel Onfray, infatigable pédagogue, philosophe engagé de l’Université populaire, chantre du « jouir et faire jouir », est aussi poète, et il construit un autre plan de son oeuvre, loin de la (…)

En route vers Chartres dans les pas de Charles Peguy, par Jean-Yves Priol

1er janvier 2016

En route vers Chartres dans les pas de Charles Peguy, par Jean-Yves Priol

Récit d’un pèlerin de Chartres. Un cheminement sur les pas et dans l’œuvre de Charles Péguy.

Jacques Lacarrière, passeur pour notre temps

1er septembre 2015

Jacques Lacarrière, passeur pour notre temps

Florence M. Forsythe Préface de Michel Le Bris Jacques Lacarrière, passeur pour notre temps La première biographie sur Jacques Lacarrière Un portrait sensible de Jacques Lacarrière, voyageur insatiable, épris de nature, curieux du monde et des hommes. Et une promenade sur les itinéraires personnels de ce merveilleux humaniste. Le livre Jacques Lacarrière (1925-2005), auteur notamment de L’Été Grec et de Chemin faisant, était un poète aux multiples facettes, tout à la fois écrivain, voyageur, (…)

La poésie sauvera le monde

1er mai 2015

La poésie sauvera le monde

La poésie sauvera le monde
Essai sur l’insurrection poétique, Jean-Pierre Siméon,
éd. Le Passeur, 2015
Il est urgent de restituer à notre monde sans boussoles la parole des poètes,
rebelle à tous les ordres établis, moraux, sociaux et politiques.
Pas de malentendu : si la poésie n’est pas la panacée, si elle n’offre pas
de solutions immédiates, elle n’en est pas moins indispensable, d’urgente
nécessité même, parce que chaque poème est l’occasion, pour tous sans
exception, de sortir du carcan des (…)

Avant la chair

1er mars 2015

Avant la chair

Ce premier ouvrage de la collection « Hautes Rives » interroge le silence qui a baigné l’enfance du poète. De façon originale, un carnet de lecteurs de tous âges et de tous milieux accompagne la prose de l’auteur et offre une multitude de regards sur son œuvre.

Ce bel et vivace aujourd'hui

1er janvier 2015

Ce bel et vivace aujourd’hui

Ce bel et vivace aujourd’hui de Jacques Lacarrière au Passeur Éditeur,
présenté et dirigé par Sylvia Lipa Lacarrière, avec une préface de Pascal Dibie.
Dans ce recueil de textes, Jacques Lacarrière dresse, avec finesse et humour, un inventaire poétique des lieux et objets de notre quotidien. Avec l’aide des mythes et symboles qui peuplent notre imaginaire, il nous invite à arpenter allègrement les chemins de la modernité.
Première partie : réédition de Ce bel et nouvel aujourd’hui paru en 1998, seul (…)

Dans le jardin obscur, conversation entre Alain Duault et Monique W. Labidoire

1er octobre 2014

Dans le jardin obscur, conversation entre Alain Duault et Monique W. Labidoire

Depuis des années, les poètes Alain Duault et Monique Labidoire ont entamé un dialogue continu, construit au fil de conversations impromptues, de connivences et de lectures croisées ayant pour sujet la poésie elle-même.
Ces réflexions à deux voix, entrecoupées de poèmes, peuvent nourrir la pensée et les lectures de ceux qui se préoccupent de poésie.
Un dialogue ouvert, comme pour continuer la conversation avec d’autres (…)

Me voici forêt

1er septembre 2014

Me voici forêt

« Planter un arbre. Très tôt, dès l’enfance, j’ai aimé le faire. Planter un arbre pour qu’il grandisse comme un poème, lente maturation de l’obscur vers la lumière. Dire l’arbre, son feuillage, ses racines, son écorce. Dire non seulement l’arbre, mais tout l’arbre, sa nature. Atteindre, par la métaphore de l’arbre, quelque chose de l’homme, de ses désirs, de ses peurs et de ses songes. Le feuillage comme effeuillage, comme recherche de ce qu’est, en profondeur, notre nature. L’humus comme lit de l’humanité. (…)

Le vif, le pur, poèmes pour un visage de Mac Leod

1er juin 2014

Le vif, le pur, poèmes pour un visage de Mac Leod

Philippe Mac Leod écrit une poésie mystique au sens le plus noble du terme, celui du mystère qui habite la vie en son intensité, dans ses moments les plus simples, au contact du souffle de la nature en particulier.
Dans la première partie, la voix recompose un visage à travers les figures du monde, ou cherche à rejoindre le visage du monde sous les traits de la figure humaine. La deuxième partie rassemble des poèmes qui exaltent l’ouvert, le clair, dans un contact étroit avec la nature, l’altitude, (…)

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.