Le petit véhicule

Contact

20 rue du Coudray

44000

Nantes

Léo Ferré, droit de réponse ! par Frantz Vaillant

1er octobre 2016

Léo Ferré, droit de réponse ! par Frantz Vaillant

L’immense talent du musicien-poète, cent ans après sa naissance, n’est plus discuté aujourd’hui. De son vivant, rien de tel ! Entre la presse et Léo, les rapports ne furent pas toujours « comme un vent frais dans un ciel clair » (Baudelaire). Il y eut pas mal d’orages, quelques éclaircies et même de jolis arcs-en-ciel. Mais l’artiste, à de rares exceptions, n’appréciait que très modérément les journalistes. Il les assimilait à des « démiurges que démange un prurit littéraire ». Dès 1958, dans « La vie moderne (…)

Clairvoyante dans la ville des aveugles

1er octobre 2015

Clairvoyante dans la ville des aveugles

Dix-sept poèmes pour Cassandre
" venir au monde est une erreur
j’existe sans vraiment exister
dans mes yeux meurent les couleurs
et les rêves errants…"

Chiendents n°93 - Amina Saïd "Clairvoyante dans la ville des aveugles"

1er septembre 2015

Chiendents n°93 - Amina Saïd "Clairvoyante dans la ville des aveugles"

Chiendents, voici une nouvelle revue, un cahier de plus dans les paysages littéraires de la galaxie. Comme un clin d’œil à Raymond Queneau. Les dictionnaires définissent le chiendent comme une mauvaise herbe des cultures et des pelouses. Mais appliqué au champ littéraire il est fertile, nécessaire et indispensable. Pourquoi ?
La culture institutionnelle depuis trente années a une tendance plus que naturelle à laminer tout ce qui n’est pas elle. Dame Nature offre au chiendent pourtant la possibilité (…)

<i>Chiendents n°81 - Anthologie du prix Louise Labé</i>

1er juin 2015

Chiendents n°81 - Anthologie du prix Louise Labé

Poèmes de Nimrod, François Raiche, Claudine Helft, Claude Adelen, Yves Namur, Claude Beausoleil, Gérard Bocholier, Sylvie Fabre G, Michel Finck, Léopold Congo-Mbemba, Pierre-Yves Soucy, Annie Salager, Bruno Mabille…

L'employée de la poésie philtre les mots entre les doigts

1er mars 2015

L’employée de la poésie philtre les mots entre les doigts

La poésie est une tentative de faire révéler aux mots assemblés sur la page ce qu’ils ont de plus humain, de plus secret. La poésie ouvre la parole pour éloigner la barbarie, l’injustice. Elle propose un chemin dans cette vie difficile sur terre où de vers en vers l’homme, la femme essaye d’avancer vers un petit peu plus de liberté. Chaque pas est infiniment menu, fragile mais il faut poursuivre.
En enlevant la peau des mots le (la) poète cherche à atteindre les énergies, le merveilleux de la création (…)

Paysages traversés (anthologie 2003-2014)

1er mars 2015

Paysages traversés (anthologie 2003-2014)

Une parole c’est la transparence
Pas un mot qui ne soit prononcé
Dans la ruelle où pousse le grenadier.
Ecoute passer plus ample solitude
Personne n’y revient.
Qui va loin d’ici
Dans ta robe au-dessus des toits ?
Corbeau ô lumière
des yeux fermés !
Entends le bruit du moteur
Sur les routes
où tu seras flammes et ailes.
Qui sait que tu es là
Et ne cesse d’être toi-même ?
Dans le ruelle pour tout dire
Mais la voix, terre et vent,
Brillent les moments effacés
Pour tout dire, simple de cœur (…)

Incognita n°8

1er septembre 2014

Incognita n°8

Lire Armand Gatti, c’est accepter d’être submergé par une floraison d’images et de mots inaccessibles d’emblée parce que si proches et si lointains de nous-mêmes. C’est vivre dans le temps des orages d’une cinquième saison, celle des couleurs que l’auteur va chercher en enfer avec une constante énergie puisée dans l’esprit des révoltes. Dans ses paumes et au mitan du coeur. C’est comprendre le théâtre de la vie à refaire, à la rencontre d’un étonnant arc-en-ciel (Ô Rimbaud).
Luc (…)

Cahiers des Poètes de l'Ecole de Rochefort

1er septembre 2014

Cahiers des Poètes de l’Ecole de Rochefort

Les éditions du Petit Véhicule publient, en co-édition avec l’Université Pernanente de Nantes, « René Guy et Hélène Cadou, poésie et éternité »
Fondateur des éditions du Petit-Véhicule, le Nantais Luc Vidal vient de publier le n°4 des Cahiers des poètes de l’école de Rochefort-sur-Loire. De la fraternité chez René Guy Cadou (1920-1951) par le poète Jean-Claude Coiffard au Monde Bleu par Hélène Cadou, c’est une véritable plongée dans l’œuvre, par des spécialistes et amoureux, qui nous est proposée. Outre de (…)

Du pays d'au-dessus des volcans

1er janvier 2012

Du pays d’au-dessus des volcans

"Nuages au-dessus des volcans
Et du haut de ce belvédère
Nous contemplons tout l’univers
Qui change de rythme et de saisons
Vivre bien sûr le peu qui nous reste
Vivre au mieux ce dernier chant
Mais qui dira ce ravage qui creuse
Notre destinée ?
[…]"

La neige de l'instant

1er juin 2010

La neige de l’instant

"Etat de veille
Le chant pourtant au milieu
Et longtemps les sentiments
En jachère
Il y a une matinée
Un quelque chose qui se devine
Et sans cérémonie l’amour
Commence
Changerons-nous de visage ? (…)"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.